Sud-Kivu: Construire écologique, les réfugiées burundais produisent les briquettes à Mulongwe pour un développement durable sous le financement du UNHCR.

Sous le financement de l’HCR, une quantité des briquettes écologiques produits à Mulongwe, par les refugiées burundais et la communauté d’acceuil dans le cadre du projet l’autonomisation et protection de l’environnement dans le cadre de protéger l’environnement, la brique offre des qualités thermiques accrues qui permettent de réaliser un mur à la fois porteur et isolant. Celui-ci agit comme un véritable régulateur thermique : il emmagasine la chaleur diurne pour la restituer la nuit. Aux beaux jours, il agit comme un climatiseur naturel : la maison reste fraîche quand il fait chaud dehors.

Outre sa capacité à réguler la température intérieure d’un logement, le bloc garantit durablement la qualité de l’air intérieur et la salubrité de la construction. Il ne dégage aucun composé organique volatil et est insensible à l’humidité. D’une épaisseur de quelques centimètres, les briques présentent une très faible conductivité thermique, rendant possible la construction d’une maison qui respecte toutes les normes de la maison passive. Sa mise en œuvre nécessite une grande vigilance pour que ses vertus isolantes soient au rendez-vous et les artisans du bâtiment l’apprécient peu en raison de sa fragilité et de son encombrement. Plus d’un tiers des maisons actuellement construites en briques écologiques. Elle est entièrement naturel, ce matérial sain, insensible à l’humidité, ne dégage pas de composés organiques volatils et ne permet pas le développement de moisissures.