Lubumbashi: Food Security Initiative For Farmer Associations.

Dans le cadre de rendre plus efficace son action humanitaire, et de promouvoir l’autofinancement de certaine de ses actions particulièrement la lutte contre l’insécurité alimentaire, ADRA a mis sur pieds des activités agricoles sur certaines de ses concessions Agro-Pastorales.

En date du 17 mars 2022, seulement la première récolte des aubergines et les choux de chine a été faite dans les concessions de Kikwanda et celle de Bulaya.

Résultats Atteints:

1. les MAÏS: la culture des Maïs a été faite sur un espace d’environ 25 hectares reparties sur les concessions de Kikwanda et celle de Bulaya. Notons que, la culture de maïs est entré dans la phase de maturité, d’où la récolte interviendra dans les deux mois prochains. tout de même que ces concessions mesurent respectivement 300 hectares pour Kikwanda et 98 hectares pour Bulaya.

2. la cuture Maraîchères : Ces types de cultures se font uniquement dans la concession de Kikwanda sur une superficie de 2 hectares. La récolte des aubergines, c’est fait dans 3 à 4 jours pour une moyenne de 200 Kilos, du reste des récoltes, elle se fait selon les besoins exprimé notamment les choux de chines, choux paumés, le gombo, le petit pois et les céleris, carottes sont les principales cultures qui y sont faites. Toutes ces cultures sont tous pratiqués dans les mêmes concessions que mesurent respectivement 300 hectares pour Kikwanda et 98 hectares pour Bulaya.

Il est important de préciser que d’autres de ces récoltes sont réserver pour l’alimentation des orphelins de Bulaya tels que , les amarantes. Ces activités visent à promouvoir la mobilisation financière locale par la vente des produits agricoles, la sécurisation du patrimoine foncière de ADRA par des actions visibles et régulières sur ses concessions agropastorales, la promotion de l’apprentissage des nouvelles techniques plus rentables et plus efficients en faveur des communautés œuvrant dans les concessions ADRA.