Kasai: 200 ménages vulnérables affectées par les conflits bénéficient des abris décents et latrines dans la ZS de KAMUESHA.

Les ménages retournés, déplacés et hôtes affectés par les conflits ont accès à des abris décents & latrines dans le respect de leur dignité et droits humains.

L’implication et la sensibilisation des bénéficiaires et Autorités Politico Administratives (APA) , est la stratégie qui a permis à ADRA de retracer après la sélection des ménages les plus vulnérables qui bénéficieront des abris et latrines familiales.

Déjà, la stratégie de réhabilitation/construction des abris et latrines étant participative, elle a impliqué les bénéficiaires eux-mêmes et les APA. Cette méthode participative renforce la cohésion entre les ménages retournés et les communautés hôtes. Un calendrier de construction a été discuté et adopté avec les bénéficiaires afin d’éviter le retard dans l’exécution des travaux et surtout le chevauchement avec les activités agricoles.

Construire de manière participative 200 abris locaux et latrines des ménages les plus vulnérable : La stratégie prônée par le projet souhaité que les bénéficiaires construisent eux-mêmes leur abri mais avec l’appui technique et matériels de ADRA et ses partenaires. Les abris sont construits selon les standards locaux dans le respect du design choisi par les communautés. Pour être sûre de ce choix des maisons modèles sont construites avec la participation des communautés. Après l’identification participative des 500 ménages bénéficiaires des abris locaux, le processus de construction des abris sont passé par plusieurs étapes entre autre la participation des bénéficiaires a consisté à mobiliser les matériaux locaux nécessaires comme les pierres, sables, sticks, argile, roseau ou bambou , pour la réhabilitation ou la construction des abris. ADRA était en charge de l’élévation des murs, réparation des portes, fenêtres et toitures. Par ailleurs, pour les bénéficiaires qui n’était pas en mesure d’apporter quelconque participation, ADRA a pris en charge en totalité, la construction ou réhabilitation de leur abri. Il s’agit des enfants mineurs, responsables des mineurs non accompagnés, les femmes enceintes, les personnes avec handicap, les personnes de troisième âge et autres groupes sociaux isolés.

Concernant les latrines familiales, il avait été demandé à chaque ménage de creuser une fosse latrine et ADRA appuiera la construction de la superstructure à travers la partie Eau Hygiène et Assainissement. ADRA a assisté techniquement les bénéficiaires dans l’exécution des travaux. Durant la phase de construction des abris, les bénéficiaires ont réçu une formation sur le tas dans le domaine de la construction des abris. Sur ce, les bénéficiaires ont été sensibilisés sur le projet ( Appui multisectoriel à la résilience des populations vulnérables affectées par les conflits dans la zone de santé de Kamwesha” Consortium ADRA-PUI-AIDES ) afin que ces activités se réalisent dans le timing et espace convenu.